Pourquoi vous parler des RPS ?

 

 

 

 

Aujourd’hui, la prévention des risques prend une place importante dans la gestion de notre quotidien.

Il nous semble tellement plus simple d’éviter, de prévenir un risque plutôt que d’en subir les conséquences. Bien sûr, simple est un bien grand mot quand on parle de risque. Mais la démarche de prévention s’inscrit dans ce que nous appelons l’hapiness Management. Certes, cette forme de management demande une formation et des modifications mais elle est porteuse de gain de temps, d’argent, d’efficacité pour l’entreprise. Mais avant de détailler les bénéfices, il est important de bien comprendre ce que sont les risques Psychosociaux ou RPS.

 

 

Les risques psychosociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress». Le stress…. En tant que psycho-sophrologue, j’ai entendu pendant des années parler de stress mais jamais avec la même définition ni la même connotation.

Là il me semble que nous parlons de risques. S’il y a risque, il y a danger potentiel sur la personne qu’il soit physique ou psychique.

Les RPS peuvent être regroupés en 4 grandes familles de facteurs :

- Les exigences du travail et son organisation : Autonomie dans le travail, degré d’exigence au travail en matière de qualité et de délais, vigilance et concentration requises, injonctions contradictoires ;
- Le management et les relations de travail : nature et qualité des relations avec les collègues, les supérieurs, reconnaissance, rémunération, justice organisationnelle ;
- La prise en compte des valeurs et attentes des salariés : développement des compétences, équilibre entre vie professionnelle et vie privée, conflits d’éthique ;
- Les changements du travail : conception des changements de tout ordre, nouvelles technologies, insécurité de l’emploi, restructurations …

Le stress n’est donc qu’une manifestation des RPS. Il est à la fois le concept le mieux défini et le terme générique le plus employé, parfois vulgarisé au détriment de son sens. Dans le langage courant, le stress « professionnel » est envisagé, selon les cas, comme un facteur de risque ou un effet néfaste sur la santé.

On distingue les situations de stress aigu (quand une personne doit faire face à un événement ponctuel) et des situations de stress chronique, lorsque cette situation est durable, entraînant des effets négatifs sur la santé des salariés et des dysfonctionnements dans l’entreprise.

Les conséquences de l’existence de risques psychosociaux dans l’entreprise ?

- Un impact sur la santé

Les RPS ont des effets sur la santé des travailleurs : maladies cardio-vasculaires, Troubles Musculo-Squelettiques ou pathologies mentales (dépression, anxiété), les RPS se révèlent être un enjeu majeur en termes de santé publique.

- Un impact sur l’entreprise

On peut noter un lien entre l’apparition de ces risques et l’absentéisme, l’apparition du terme burn-out, le taux élevé de turn-over, le non-respect des horaires ou des exigences de qualité, des problèmes de discipline, la réduction de la productivité, de l’efficacité, del’implication, des accidents de travail et des incidents, la non-qualité (augmentation des rebuts et des malfaçons, etc.), une dégradation du climat social et plus largement des atteintes à l’image de l’entreprise…

Sandra Barba – Vivre Femmes 07 60 36 58 32

Source RPS maj 16/08/17 – Ministère du travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *